, ,

Trousse de voyage homéopathique

homéopathie

Les médicaments homéopathiques utiles en toute circonstance.

homéopathieQue l’on soit en vacances, en voyage d’affaire ou d’agrément, de petits soucis de santé peuvent venir perturber nos projets, rendant moins efficace notre déplacement professionnel ou nous empêchant de nous reposer, de nous relaxer pleinement, ou tout simplement de partager de bons moments avec nos proches.

Diverses solutions sont disponibles pour nous aider à surmonter ces désagréments. Parmi celle-ci, l’une que l’on utilise largement dans la famille… depuis ma petite enfance… et qui est particulièrement efficace : l’Homéopathie.

Ce n’est pas tout de sucer des « petits granules », encore faut-il comprendre ce que l’on fait, savoir que cela ne relève pas du merveilleux, du surnaturel, même si l’action est incompréhensible, surtout aux très hautes dilutions, pour des « esprits forts » (ou qui se disent tels).

Certes, l’homéopathe agira souvent à travers ses remèdes, non par leur valeur propre, mais par son pouvoir de suggestion, mais n’est-ce pas le propre de tout bon médecin , thérapeute ou praticien de santé, d’apaiser par sa parole et même par sa simple présence ?

Et malgré cela, l’on peut prouver par des expériences sur des animaux et des plantes, que les remèdes homéopathiques agissent par eux-mêmes, quand ils sont indiqués.

Arnica montana, soulage des traumatismes physiques

homéopathiePour quels traumatismes
Contusions, entorses, luxations, tendinites, surmenage sportif, avec sensation de meurtrissure et de courbature. Arnica est conseillé dans toutes ces situations, car il évitera les conséquences néfastes du traumatisme. Il est d’autant plus indiqué que l’on retrouve des signes généraux : courbatures généralisées, mauvaise nuit avec sensation que le lit est trop dur.

Il est aussi indiqué dans des traumatismes plus importants comme les fractures. Son administration, conjointe à un traitement adéquat améliorera le pronostic du traumatisme et raccourcira l’évolution.

Arnica peut enfin être indiqué dans toute pathologie (trouble du sommeil, anxiété, manifestations psychosomatiques, asthme) faisant suite à un traumatisme physique, comme nous l’avons vu, mais aussi et cela est remarquable, à un traumatisme psychique.

La recommandation homéopathique :
Petite traumatologie :
      • Arnica montana 5 CH prise de 3 granules toutes les heures

Dans le cas de traumatismes importants, dilutions plus hautes :
      • Arnica montana 15 ou 30 CH prise de 3 granules toutes les heures

Suivant l’évolution de l’infection, il conviendra de réduire la posologie. N’hésitez pas à vous rendre auprès de votre médecin si vous ne remarquez pas d’amélioration de votre état de santé.

Belladona et Mercurius solubilis, dès un début d’angine

Qu’est-ce que l’angine
homéopathie
L’angine est une importante irritation de la gorge et des amygdales. l’angine résulte souvent d’une fraîcheur excessive que le corps a subie. L’utilisation du climatiseur, l’inhalation d’air sec, ainsi que le tabac nuisent davantage à la santé d’un patient chez qui l’angine vient d’être diagnostiquée. Dans de nombreux diagnostics, elle est due à un virus et se traite sans antibiotique.

L’angine se reconnaît par un mal de gorge qui est souvent accompagné de douleurs ou de difficultés à avaler avec une sensation de brûlures dans les oreilles. C’est pourquoi, il faut privilégier les repas liquides pour ne pas trop irriter la gorge. Si l’angine est d’origine virale, elle est accompagnée d’une toux et/ou d’un rhume, ce qui n’est généralement pas le cas des angine bactériennes.

Recommandation homéopathique :
L’homéopathie permet de traiter tout type d’angine. Mais il importe d’utiliser des produits spécifiques. Un médecin homéopathe saura particulièrement quel traitement homéopathique prescrire en fonction des symptômes et de l’état du malade.

Dès les premiers symptômes d’une angine, blanche, rouge, … prendre en alternance :
      • Belladonna en 5 CH – 3 granules toutes les 30 mn en alternance avec Mercurius
      • Mercurius solubilis 5 CH – 3 granules toutes les 30 mn, en alternance avec Belladonna
Au bout de 24h00, si les symptômes s’atténues, diminuer la fréquence des prises, à l’heure.

Si les symptômes ne sont pas atténués au-delà de 48heures, il faut avoir le réflexe de consulter un médecin.

Belladona, Apis melifica et Cantharis pour lutter contre les coups de soleil

homéopathieQu’est-ce qu’un coup de soleil ?
Un coup de soleil n’est n’est qu’une brûlure de la peau qui survient après une exposition aux rayons UVB.
La vitamine D c’est important bien sûr, mais attention aux excès ! Lorsque l’on s’expose au soleil, il faut faire attention à l’heure, à l’intensité des UV et appliquer une protection solaire sur la peau devant être exposée.

Ceux sont les UVB (Ultraviolets) qui sont responsables des brûlures liées aux coups de soleil. On parle de brûlure au premier degré lors de l’apparition de rougeurs au niveau de la peau, sans autres symptômes, dans les heures qui suivent l’exposition. Ces dernières s’accompagnent de démangeaisons et la zone atteinte aura tendance à peler.

S’il y a apparition de cloques c’est que la brûlure est au deuxième degré. L’épiderme est alors abîmé.
Selon l’intensité du choc, les brûlures liées aux coups de soleil mettront plus ou moins de temps à s’estomper, en laissant parfois des cicatrices. La répétition des coups de soleil n’est pas sans conséquences, elle accélère, par exemple, le vieillissement naturel de la peau.

Comment traiter le coup de soleil ?
Pour les coups de soleil basiques, en homéopathie, on recommande :
      • Belladonna en 5 CH – 3 granules toutes les heures, en alternance avec Apis
      • Apis melifica 5 CH – 3 granules toutes les heures, en alternance avec Belladonna

Si le coup de soleil est accompagné de cloques ou que la peau s’arrache :
      • Cantharis en 5 CH – prise de 3 granules toutes les heures.

Comment se protéger ?
Pour se protéger des coups de soleil et protéger les enfants, il vaut mieux se munir de crème solaire avec un indice protecteur élevé. Il faut également veiller à se couvrir mais aussi à porter des lunettes de soleil adéquates.

Éviter l’exposition aux heures les plus chaudes de la journée.

Glonoïnum, très utile en cas de coup de chaleur

Qu’est-ce qu’un coup de chaleur ?
Le coup de chaleur se manifeste par l’augmentation de la température de l’organisme qui ne se régule plus normalement à  37°C et peut atteindre les plus de 40°C en un quart d’heure. Sans prise de mesure immédiate, l’élévation de la température du corps met grandement en danger les organes vitaux mais peut aussi provoquer le décès.
Les personnes à risque sont celles qui s’exposent trop longtemps au soleil ou dont la profession, qui peut être pénible physiquement, les amène à travailler en extérieur.

Quels sont les symptômes d’un coup de chaleur ?
On peut reconnaître les signes avant-coureurs du coup de chaleur pour mieux les prévenir ou les traiter. Un important affaiblissement lié à la chaleur est fortement susceptible de devenir un véritable coup de chaleur. Cet affaiblissement peut se définir par  une transpiration excessive, des douleurs musculaires,  des céphalées,  des nausées, des vomissements, des vertiges, des troubles, l’évanouissement.
La peau peut être paradoxalement froide et humide ou rougir et être chaude. On observe également une augmentation du rythme cardiaque et respiratoire.

Pour traiter un léger coup de chaleur :
      • Glonoïnum en 5CH, on préconise la prise de 3 granules, 3 fois par jour.

Recommandation :
En cas de gros coup de chaleur, il faut immédiatement alerter les urgences.
La meilleure des solutions est d’éviter le coup de chaleur en le prévenant, c’est pourquoi il ne vaut mieux pas, ou limiter au maximum l’exposition au soleil.  Il est important de s’hydrater tout au long de la journée et ne pas attendre d’avoir la soif. La soif est un signe de déshydratation.

Ledum palustre et Apis melifica pour traiter les piqûres d’insectes et éloigner les moustiques

homéopathieLa piqûre d’insecte
Que l’on soit en vacances ou en voyage professionnel, les insectes faisant partie intégrant de l’environnement, peuvent quelque fois se montrer agressifs. Qui n’a pas connu la douleur qui suit la piqûre d’un moustique, d’une guêpe… s’en suit rougeur et démangeaison…

A titre préventif, notamment pour les moustiques :
      • Ledum palustre 5CH à raison de 3 granules par jour durant la période d’exposition.

Pour traiter ces piqûres :
      • Ledum palustre 5CH à raison de 3 granules à prendre 3 fois par jour.
      • Apis melifica 5CH à raison de 3 granules à prendre 3 fois par jour.

Les symptômes d’une piqûre d’insecte peuvent être bénins entraînant une douleur, un léger gonflement, une rougeur sur l’endroit irrité. Mais, il faut rester vigilant quant à la zone du traumatisme. Si la piqûre a eu lieu au niveau du visage : cou ou gorge, il y a un risque de gonflement qui peut engendrer de graves problèmes respiratoires.
Aussi, il faut faire attention, la piqûre d’insecte peut provoquer une réaction allergique grave jusqu’aller au choc anaphylactique, pouvant être fatal, s’accompagnant d’une baisse considérable de la tension artérielle et d’une perte de conscience.
Les personnes allergiques sont des personnes à risque, il convient alors de garder toujours sous la main un kit d’urgence disponible en pharmacie, n’hésitez pas à vous renseigner auprès de votre professionnel de santé.

Oscillococcinum dès les premiers symptômes de la grippe

Qu’est-ce que la grippe ?
homéopathie
La grippe (saisonnière) est une infection respiratoire aiguë, différente d’un simple rhume. Elle est généralement à l’origine d’une fièvre intense et peut provoquer une fatigue et une toux se prolongeant sur plusieurs semaines.

Recommandation homéopathique
En attendant de consulter un médecin, pour s’assurer qu’il n’y a pas de complication, et pour ajuster le traitement, il convient de prendre :
      • une dose d’Oscillococcinum, au tous premiers symptômes de la grippe,
      • 12h00 plus tard, une dose de Sulfur 30 CH est recommandée.

A titre préventif, il conseillé de prendre une dose d’Oscillococcinum par semaine.

Pétroleum, solution homéopathique pour le mal des transports

homéopathiePourquoi le mal des transports ?
Quelque soit le mode de transport, certaines personnes y sont plus sensibles que d’autres, et les redoutent.
Le mal de transports affecte de nombreuses personnes et se traduit par des symptômes qui ne sont pas forcément agréables comme la nausée, le mal de tête, les vomissements ou encore le malaise. Ces états sont dus aux mouvements réels de l’environnement, comme par exemple en bateau, ou à une mauvaise perception des mouvements environnants par l’organisme, ce peut être lié à un problème au niveau de l’oreille interne.

Solution homéopathique au mal des transports :
Différents remèdes homéopathiques existent pour lutter contre le mal des transports.

À titre préventif, la veille du départ :
      • Pétroleum 5CH à raison de 3 granules, 3 fois par jour, la veille du départ.
      • Cocculus indicus 5CH (3 granules en moyenne 3 fois par jour, la veille du départ) agirait directement sur l’oreille interne pour rétablir l’équilibre normal du corps.
      • Tabacum 5CH (en moyenne 3 granules, 3 fois par jour, la veille du départ), bénéfique contre la nausée notamment due aux odeurs de cigarette.
Si apparition de symptômes durant le trajet, 3 granules de chaque à répéter toutes les 30 mn.

Pulsatilla, calme l’otite du baigneur

homéopathieL’otite du baigneur
L’otite du baigneur ou l’otite externe aigüe (OEA) affecte de nombreuses personnes par temps de chaleur et d’humidité. Elle est due à une infection au niveau du canal auditif externe suite aux baignades répétitives.

Une personne atteinte de cette otite ressent une gêne auditive. Un écoulement suppurant ou transparent signale l’infection. Cette dernière s’accompagne également de démangeaisons.

La recommandation homéopathique :
      • Pulsatilla 7CH avec une posologie de 3 granules à prendre entre 3 et 4 fois par jour.
      • Belladona 7CH sur une même posologie, si la douleur est plus importante.

Suivant l’évolution de l’infection, il conviendra de réduire la posologie. N’hésitez pas à vous rendre auprès de votre médecin si vous ne remarquez pas d’amélioration de votre état de santé.

Principales sources :

• Homéopathie : www.homeopathie.com
• Homéophyto : www.homeophyto.com
• Passeport Santé : www.passeportsante.net
• Pharmacien Giphar : www.pharmaciengiphar.com
• Principes de santé : www.principes-de-sante.com

Un livre pour aller plus loin :

Homéopathie courante : par vous-même de Michel Dogna et Anne-Françoise L’Hôte
Guy Trédaniel éditeur
Vous souhaitez comprendre réellement comment marche l’homéopathie ?
Le dernier répertoire de Michel Dogna donne enfin une explication claire du principe homéopathique.
Vous avez envie d’une certaine autonomie pour fabriquer vos propres remèdes d’une façon artisanale et de meilleure qualité que les produits du commerce pharmaceutique ?
Vous y trouverez tout le mode opératoire.
Vous cherchez des remèdes simples pour régler les problèmes de santé courants au niveau de la famille ?
Le livre propose une présentation claire par troubles et par produits comme tous les répertoires de Michel Dogna.

Enfin un manuel d’homéopathie courante facile à utiliser et à la portée de tous.
Un indispensable de la famille
Une explication du principe homéopathique enfin claire
Comment fabriquer ses propres remèdes d’une façon artisanale et de meilleure qualité que les produits du commerce pharmaceutique
Une présentation claire par troubles et par produits comme tous les répertoires de Michel Dogna.
Enfin un manuel d’homéopathie courante facile à utiliser et à la portée de tous. Un indispensable de la famille. Vive l’autonomie !

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *