Soins énergétiques

Toutes les approches de thérapie énergétiques concourent au même but : aider le patient à recouvrer sa santé, que ce soit sur les plans émotionnel, physique ou spirituel. Par contre, les moyens mis en œuvre, les méthodologies, peuvent être différentes.

Rôle de la maladie

Soins énergétiquesChez les Esséniens, ou les Égyptiens ou plus loin encore, dans les civilisations précédentes, la maladie n’était jamais considérée comme une ennemie. Elle était le signal pour indiquer que quelque chose n’allait plus entre les différents niveaux de l’Être. Lorsqu’il n’y a plus accord entre nos pensées, nos actes et nos paroles, il se créé en nous une fissure, une baisse d’immunité qui ouvre la porte à ce qui par la suite, générera nos maux des plus légers aux plus lourds.

Actuellement pour nous, thérapeutes esséniens, rien n’a changé dans ce concept de la maladie. Nous expliquons toujours comment une maladie peut naître sur les plans subtils et continuer son parcours durant des semaines, des mois, voire des années jusqu’au corps physique. On ne peut le comprendre si l’on ne connaît pas le processus de ce que nous appelons les « formes pensées »… Ces petites bulles subtiles qui tournent autour de nous, qui nous encombrent, nous pèsent et que nous nourrissons au dépend de notre vitalité, ce sont des pensées qui viennent de nous et que nous entretenons consciemment ou non.

Dès la gestation, dans le ventre de notre mère, nous commençons à vivre des émotions, à élaborer des « scénarios » qui seront déterminants pour notre vie future et pour notre santé, qu’elle soit physique, mentale ou spirituelle. C’est en fait dans notre façon de recevoir et de comprendre ce qui nous arrive (événements ou rencontres) que tout se joue. L’événement en lui-même est neutre, il s’avère une simple expérience mais il prend une forme, une couleur, une pensée, une émotion selon l’angle sous lequel nous allons le regarder. C’est de là, de cette façon simple de recevoir la vie que tout dépend. Sans doute est-ce pour cela que les grands courants de pensée recommandent de prendre la vie avec détachement et sérénité…

Peut-on soigner toutes les maladies de cette façon ?

Le prétendre serait en soi une aberration. En effet, le thérapeute énergétique de type « essénien » sait qu’il n’est pas le maître de la Vie, de la Mort ou de la guérison de qui que ce soit. Il ne peut intervenir en maître et s’en garde bien. Son rôle est d’apporter des éléments d’aide au rétablissement de la santé à celui qui le demande, et non de réparer à sa place. Il donne le coup de pouce nécessaire à cette reconstruction.

La question de croyance ou de foi, n’a rien à voir avec l’efficacité de ces soins, pourtant le thérapeute énergétique ne propose rien. C’est au malade de faire la démarche, de demander de l’aide et non à celui qui soigne. L’essentiel est que le « malade » ou plutôt « le patient » sache que c’est lui qui est à l’origine de son problème et personne d’autre.

Même si dans un premier temps, cette approche semble culpabilisante : « Comment ! Vous prétendez que c’est moi qui suis à l’origine de mon cancer… ? », elle permet à l’intéressé de reprendre son pouvoir de ne pas se laisser embarquer n’importe où, comme une victime. Notre capacité à comprendre qu’un événement peut nous rendre malade démontre aussi que nous avons en nous le pouvoir de dénouer, de changer, de transformer cette vision concernant ce qui nous détruit, pour en effacer les traces. La force intérieure de chaque être humain est le principal vecteur de sa guérison sur tous les plans.

Harmonisation des chakras et des canaux énergétiques

Chakars et circuits énergétiqueNos centres énergétiques, appelés « chakras », ont la tâche importante de capter l’énergie vitale dont nos corps ont besoin, pour ensuite, la distribuer dans nos corps subtils par les canaux énergétiques que sont les nadis et les méridiens.

Les divers aléas de notre quotidien, que ce soient nos émotions plus ou moins bien gérées, nos pensées, nos actions, peuvent générer certains déséquilibres énergétiques au sein de notre réseau de chakras, de nadis et de méridiens.

Lorsque les chakras sont déséquilibrés, il s’en suit inévitablement des dysfonctionnements au niveau des circuits énergétiques que sont les nadis et les méridiens. Lorsque les circuits énergétiques deviennent poreux ou intoxiqués, voire bouchés, il se développe un déséquilibre grandissant à l’intérieur des corps subtils, pour arriver jusqu’au corps physique, et nous découvrons… la maladie.

Il est donc nécessaire de faire vérifier régulièrement le bon fonctionnement de nos chakras et canaux énergétiques par un thérapeute énergéticien.

Différents protocoles de soins existent à l’intérieur des Soins Esséniens pour remédier à cet état de dysfonctionnement et permettre à nouveau à l’Énergie Vitale ou Prâna, de recommencer à circuler librement dans tous nos corps et à les nourrir.

Ces soins allient la transmission de l’Énergie par les mains, le regard et la voix, en utilisant la Lumière et le Son pour nettoyer et purifier nos centres et circuits énergétiques que sont les chakras, nadis et méridiens. Pour certains soins, l’utilisation d’huiles essentielles accentue la transmission de l’Énergie.

Les soins énergétiques sont-ils compatibles avec les méthodes de soin traditionnelles ?

Cette façon de comprendre, d’aborder, de détecter et d’enrayer la maladie est compatible avec toutes les méthodes traditionnelles et ne se substitue pas à la médecine allopathique. Les soins énergétiques ne sont pas là pour s’y substituer et ne vous dispensent pas d’un rendez-vous chez le médecin.