,

Bioénergie Cellulaire Cœur-Péricarde

La Bioénergie Cellulaire Cœur-Péricarde est une approche thérapeutique issue des écoles d’ostéopathie structurelle, fonctionnelle et sensorielle. Elle bénéficie de l’apport de la thérapie quantique et de la puissance ancestrale du Verbe.

Intégrant l’idée de la guérison par l’Amour, cette approche thérapeutique considère le rôle primordial des cellules dans le fonctionnement de l’Être humain, incluant l’expression de l’Âme, à l’aide du Verbe et du toucher.

 

Le toucher et la Vie

L’être humain a toujours utilisé ses mains pour se soigner, se caresser, pour découvrir et pour sentir. D’ailleurs, l’importance du toucher dans notre développement physique, psychique Bioénergétique Cellulaire Cœur-Péricardeet émotionnel est bien connue. Les mains habitées par notre conscience peuvent « sentir » et ainsi, avoir accès à l’information.

L’ostéopathie nous permet de sentir l’impulsion de la Vie, la respiration de chaque cellule, le rythme particulier de chaque organe, le mouvement des fascias, qui entourent, soutiennent et interconnectent tous les éléments de notre corps. Nous pouvons ainsi sentir là où la Vie est bloquée, enfermée et la libérer dans le but de restaurer l’harmonie entre tous ces éléments et permettre ainsi de façon naturelle le rétablissement de l’homéostasie du corps. Pour être efficaces, les mains du thérapeute doivent être unies à son cœur. Un cœur ouvert, au service de la Vie, pour la respecter, l’accompagner et l’aider dans sa libération. Un cœur ouvert pour donner et recevoir de l’amour et de la compassion.

L’ostéopathie fut découverte et développée à la fin du 19e siècle par le médecin américain Andrew Taylor Still, qui a observé la relation étroite entre tous les organes et systèmes du corps, et comment leurs dysfonctions finissaient par perturber le système musculo-squeletique. Depuis elle a été largement diffusée de par le monde, et elle commence même à être acceptée et pratiquée dans les centres hospitaliers européens.

Bioénergie Cellulaire et Libération du Cœur-Péricarde

BIOÉNERGIE CELLULAIRE CŒUR-PÉRICARDELes Soins de Bioénergie Cellulaire et la Libération du Cœur-Péricarde constituent une approche thérapeutique créée à partir de l’expérience pratique et des recherches de l’ostéopathe espagnole Montserrat Gascón. Provenant de l’ostéopathie, cette approche s’en différencie cependant, de par son approche microscopique de l’être humain, en le considérant sur le plan cellulaire.

Par son approche microscopique, la Bioénergie Cellulaire montre son originalité en reconnaissant le rôle premier des impacts émotionnels sur le « cœur-péricarde » et de leurs répercussions directes sur notre santé.

Le cœur est l’organe le plus important pour nous maintenir en vie. Le rôle du Péricarde est de le protéger lors d’un impact physique ou émotionnel. C’est une couche fibro-séreuse très résistante qui entoure et protège le cœur. Souple, il se déplace et se déforme afin d’amortir les impacts qui menaceraient notre cœur (donc notre Vie). Face à toute menace, c’est lui qui réagit pour permettre au cœur de continuer d’effectuer sa tâche. Par ses multiples insertions anatomiques et neurophysiologiques, la moindre de ses réactions affecte directement tout notre organisme. La moindre réaction du péricarde aux émotions affecte directement tout notre organisme.

Son mauvais fonctionnement peut provoquer, entre autres, des dysfonctionnements des systèmes cardiovasculaire, respiratoire, digestif, musculo-squeletique, hormonal. Mais aussi des troubles posturaux, crâniens, de comportement, de sommeil, immunitaires, lymphatiques, visuels, auditifs, et hématologiques. De plus, il a été scientifiquement démontré que les états émotionnels négatifs réduisaient la capacité de réaction du système immunitaire.

Les Soins de Bioénergie Cellulaire et la Libération du Cœur-Péricarde permettent donc de se reconnecter avec les forces d’auto-guérison : il ne s’agit pas seulement de soigner, mais bien d’aider le patient à retrouver le bien-être, ce qui lui permettra de retrouver à nouveau la santé. Basées sur l’écoute de ces mêmes principes qui nous révèlent comment le corps s’est rendu malade, ces méthodes nous aident à le rétablir.

Le péricarde est donc une clé majeure pour comprendre l’installation de la maladie psychosomatique, cause de la quasi totalité des pathologies, et donc leur solution. Harmoniser le péricarde permet également de libérer les cellules, de reconnecter Corps et Esprit, et de rétablir le bon fonctionnement de notre système énergétique (chakras, nadis, centres énergétiques).

Les cellules possèdent une mémoire et une conscience

BIOÉNERGIE CELLULAIRE CŒUR-PÉRICARDENous savons depuis les travaux de recherche de Leonard Laskow et de Masaru Emoto, que nos cellules recèlent toutes une mémoire ainsi qu’une conscience, et lorsqu’elles subissent un stress, elles se ferment et ne permettent plus à la Vie de s’exprimer.

Lorsque la Vie ne s’exprime plus au travers des échanges intra-cellulaires, les tissus concernés se rétractent, induisant des dysfonctionnements divers d’ordre musculaire, osseux, circulatoires… des organes peuvent entrer en dysfonctionnement, etc.

Par contre, lorsque les cellules prennent conscience que leur mal-être, leur détresse…. sont entendues, elles s’ouvrent à nouveau à la Vie et, reprennent leur fonctionnement normal, les tissus leur longueur et leur souplesse…

Lorsque l’on observe une cellule vivante au microscope, nous constatons qu’elle a un mouvement, alors qu’une cellule morte ne bouge pas.
A la question : « Qu’est-ce qui fait bouger une cellule ? » nous ne pouvons que répondre : « la Vie ! ». La Vie anime donc la cellule.

« Anima », archétype d’origine latine, pour désigner l’âme, le souffle, a donné naissance au verbe « animer », signifiant « donner du mouvement, de la vie ». Il s’en suit que c’est bien l’âme qui anime la cellule, donc le dialogue avec l’âme revêt une importance capitale.

Le dialogue d’âme à âme

Ce résultat peut être obtenu par un dialogue d’âme à âme (patient-thérapeute), permettant une verbalisation de la détresse, du mal-être ayant provoqué la fermeture des cellules. Un toucher spécifique, autre forme de dialogue avec les cellules, permettra également au thérapeute de signifier aux cellules qu’elles ont été entendues.

Ces deux façons de communiquer avec les cellules auront pour résultat leur ouverture, signe que la vie en émerge à nouveau.

Lorsque les cellules, au travers de leur mémoire et de leur conscience, comprennent qu’elles sont entendues, elles acceptent de permettre à nouveau à la Vie de s’exprimer en elles. Suite à cela, les actions du thérapeute permettront aux tissus rétractés, de s’allonger à nouveau, retrouvant leur longueur et leur souplesse, ainsi que la remise en fonction normale de divers organes et partie du corps précédemment affecté et en dysfonctionnement.

 

La Bioénergie Cellulaire Cœur-Péricarde en conscience

Bioénergétique Cellulaire Cœur-PéricardeNotre état émotionnel et psychique a des répercussions sur notre état de santé physique. Le cœur, organe vital principal et directement affecté par nos émotions, nos stress, c’est pourquoi il est protégé par le péricarde, lui-même en liaison permanente, directe ou indirecte, avec nos organes, notre ossature, nos systèmes circulatoires, endocriniens, lymphatiques, respiratoires et nerveux. De ce fait, le péricarde influe directement sur toute notre structure physiologique lorsque nous subissons stress et émotions.

Lors des actes thérapeutiques permettant l’ouverture des cellules à la Vie, à la Joie, à l’Amour, toute la puissance du Verbe et du toucher est utilisée. La Bioénergétique Cellulaire Cœur-Péricarde permet de résoudre une grande partie des dysfonctionnements de l’Être, qu’ils soient d’ordre physiologique, structurel, fonctionnels, émotionnel ou mental.

Néanmoins, cette approche thérapeutique impliquant également une prise de conscience par le patient, sera accompagnée d’un travail d’introspection et de compréhension avec l’aide du thérapeute. Comme toutes les autres approches thérapeutiques, elle ne dispensera pas le patient d’une hygiène de vie, tant au niveau mental que comportemental et physiologique, pour rester en parfaite adéquation avec son Être profond, et rester en santé sans nécessairement devoir recourir à un praticien de santé.

Cette approche thérapeutique du 3e millénaire est également une clé permettant le passage d’un état orthosympatique (système de survie face à un stress) à un fonctionnement parasympatique (vie, joie, amour). En fait, le passage de la survie à la Vie, de la guerre à l’Amour, de la peur à la Joie, de la maladie à la Santé.

Et c’est en conscience que nous pouvons retrouver notre véritable identité, notre pouvoir souverain de gérer notre Vie dans l’Amour, la Joie et le Respect.

 

* Les soins en Bioénergie Cellulaire Cœur-Péricarde, ne remplacent pas les consultations chez un médecin, mais peuvent être un complément de traitement.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *