,

Chlorure de Magnésium Fossile

isar001_chlorure-de-magnesium

Chlorure de Magnésium Fossile en bains et sprays

Depuis des décennies, l’universel chlorure de magnésium est utilisé en tant que kit basique de toute pharmacie familiale – toujours avoir 2 ou 3 sachets de 20 g prêts à diluer dans 1 litre d’eau. Or, il faut distinguer deux modes d’application : la voie externe pour les plaies et la voie interne (per lingué) pour les maladies infectieuses ou la recharge en magnésium.

Et c’est sur ce dernier point qu’il y a certains petits problèmes quelque peu gênants :

  1. Etant un produit chimique pur, son utilisation au long cours n’est pas recommandée (ce n’est pas un aliment) et son efficacité s’émousse avec le temps.
  2. Son goût très amer rebute beaucoup de personnes, surtout les enfants, même en le mélangeant avec un jus de fruits
  3. Les personnes avec une insuffisance rénale ne le supportent pas bien
  4. Sous la forme de bain (à condition bien sûr d’avoir une baignoire), l’absorption est entièrement contrôlée par la peau qui obéit à l’intelligence du corps. Ainsi il se produit :
    • Une recharge les niveaux de magnésium par diffusion transcutanée
    • Un soulagement des douleurs musculaires
    • Un apaisement nerveux et une amélioration de l’humeur
    • Une augmentation de la capacité de l’organisme à se détoxifie

Mode d’emploi : 2 à 3 cuillères à soupe à dissoudre dans le bain

NOTA : Pour ceux qui n’ont pas de baignoire, il est possible de pratiquer des bains de pieds avec adjonction de 1 cuillère à soupe du produit.

Le déficit général en magnésium

En 1997, La National Academy of Sciences avait déjà estimé que plus de 70 % des Américains accusaient un déficit en magnésium (ce doit être pire maintenant). Il y a un bon nombre de raisons à ce fait :

  1. La fameuse formule magique NPK des engrais chimiques utilisés massivement pour les hauts rendements néglige le magnésium et brûle une majorité de la vie bactériologique qui sert de relais aux radicelles pour assimiler les minéraux. Le magnésium intervenant dans de multiples métabolismes de transformation, les plantes se trouvent fragilisées voire malades ; leurs carences et leur fragilité se transmettent aux animaux et jusqu’à l’homme, bien sûr hors circuits bios.
  2. Le raffinage des aliments aggrave encore le problème en réduisant encore l’apport en magnésium. Quand le blé est raffiné en farine blanche, 80 % du magnésium du grain sont perdus ; 98 % sont perdus quand la mélasse est séparée du sucre. De même, le magnésium est éliminé des légumes qui sont bouillis… etc.
  3. De nombreux médicaments, y compris les pilules contraceptives, les produits contre l’asthme, les antibiotiques, la cortisone, les phosphates des boissons gazeuses et les édulcorants comme l’aspartame, piègent le magnésium dans l’organisme, entraînant une carence.

Quelle différence avec le Nigari ?

  • Le Nigari est Japonais, donc irradiation très possible par Fukushima.
  • Il est chauffé à des hautes températures (160°) engendrant de l’acide chlorhydrique (agressif pour les reins et l’assimilation).
  • Il est issu de la mer ouverte, donc il contient des métaux lourds concentrés dans les sels (voir les analyses sur leur propre site). Même si leur taux est en dessous du seuil de tolérance Européen, ils ne sont pas négligeables, surtout en cure.

Le rapport indispensable Magnésium/Calcium

Le magnésium et le calcium sont faits pour travailler ensemble. Sans une quantité adéquate de magnésium (également bloqueur naturel des canaux calciques) trop de calcium pénètre dans les cellules, ce qui résulte en crampes musculaires, constriction des vaisseaux sanguins, céphalées migraineuses et même sensations d’angoisse.

Au cours de l’ère paléolithique, quand notre corps s’est transformé pour devenir ce qu’il est aujourd’hui, le rapport calcium : magnésium était de 1/1. De nos jours, avec les régimes alimentaires occidentaux, le rapport dépasse 5/1. Le magnésium maintient le calcium dissout dans la circulation du sang. Trop peu de magnésium laisse le calcium s’échapper des os et s’introduire dans les tissus mous, ce qui calcifie peu à peu notre corps. En fait, prendre du calcium sans magnésium pour l’ostéoporose peut en fait favoriser la formation de calculs rénaux. Trop de calcium dans le sang favorise également les spasmes musculaires, la fibromyalgie et l’endurcissement des artères.

Une expérience magistrale du Dr Delbet

Dans une ferme d’élevage, il fit deux lots de jeunes veaux, le premier recevant des apports massifs de phoshates de calcium mais sans aucun apport de magnésium, le second recevant du quotidiennement apport de chlorure de magnésium. Les veaux du premier lot devinrent rapidement rachitiques et déminéralisés, alors que ceux du second groupe se portaient à merveille.

Suite de l’article sur le site : www.energie-sante.net

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *